La Chaise

Un jour, d'héritiers nous devenons légataires...

La Chaise met en scène ce moment particulier quand loin d'être achevée, la vie semble pourtant derrière soi. Entre l'enfance et la vieillesse, entre le père qui meurt et le fils qui s'en va, sonne l'heure de la transmission.

Centrale, la chaise désigne toutes les places de l'existence : place d'enfant, de père, d'ami, d'amant...  

Ce texte de théâtre contemporain réunit quatre comédiens, dont l'incarnation n'est complète qu'en présence du dialogue scénique joué au balafon.

Dossier de présentation, cliquer sur l'image

"- Vous pouvez vous asseoir !
- Non ! Je ne veux plus m'asseoir. Un jour je me suis levé, et désormais je reste debout." (Acte III, scène 2)

"J'accepte les sanglots et le bouquet que tu auras cueilli mais l'amour que j'emporte enfin l'amour que je te laisse, est une terre, une mémoire, une parole laissée en héritage." (Acte III, scène 3)

Texte et mise en scène:  Philippe RETAILLEAU

Musique originale:   Pierre CHARRIER (balafon)

Avec: Philippe RETAILLEAU, Pierre CHARRIER, Louise PLAYS et Moïse MATIGNON